jAmAis4sAns21
-
acTUalité

lEsPetItEscoUroNnES
-
sYnoPSiS
- eXtRAiTs
- b. O. L.

conTRelevenTReducheValmoRt
-
eXpérIence
- fRagmeNts

ÔdeseTlégEndesdes3moNdEs
- éLévaTion
- COnjURatiONs

PorTdelAcroiXobligAToirE
- iNtEntIOns
- RésUlTatS

oliVieRtOuzEau
-
bioGraPhiE
- aTTriBUtsdupOuVoIR
- DéCIbeLS
- DomMAgescOllaTéraUx
- CoNtExte
- contAcT

 

 

EPISODE # 1

 

Conçu à Budapest (Hongrie) en 1972 derrière un rideau de fer, Olivier Touzeau est né par le siège quelques mois plus tard dans une clinique chartraine, et passa ses premières semaines à Epernon (Eure-et-Loir, France), où il fut baptisé.
Ses biographes officiels perdent ensuite sa trace jusqu'en 1984.
On retrouve le garçonnet attaché à un poteau de couleur, devant les portes du Kayser College (district d'Ewa, Nauru), dans l'exacte position où le missionnaire alsacien auquel il doit son nom, Alois Kayser, fut torturé par les forces japonaises à Chuuk en 1944. A ses pieds, deux frégates, gorges rouges gonflées, l'écoutant réciter les noms des capitales de chaque Etat du monde connu. Une apparition similaire - produit de quelque mirage ou d'un rare don d'ubiquité - a été décrite sur le canal de Corinthe et sur les hauteurs du mont Ararat, où l'on rapporte également la présence à ses côtés d'une licorne blanche.

 



EPISODE # 1 | EPISODE # 2 >

 

(c) Olivier Touzeau / Jamais4sans21.com 2008-2016   
Bookmark and Share